L’innovation, compétence indispensable du Leader dans le monde du « vivre avec »

,

Enquête 2021  Innovation Blossom
« Innovation et leader de demain »

Retour de  100 acteurs du monde de l’innovation

D’un confinement à l’autre l’idée que le monde d’avant va revenir s’efface. « Vivre avec »  le virus, ses variants et l’incertitude en général gagne du terrain dans les esprits. Pour comprendre cette évolution,  Innovation Blossom a réalisé début 2021 une étude « Innovation et leader de demain » (*) en interrogeant plus d’une centaine d’acteurs du monde de l’innovation. Même si 99% des répondants s’accordent à penser que l’innovation est devenue indispensable, de quel type d’innovation s’agit-il ? Quelles sont les soft skills du leaders de demain ? Quels sont leurs secrets pour entrer dans leur flow ? Mobiliser le flux collectif de leurs équipes ?

  • De l’innovation pour répondre à 3 défis majeurs
    S’il est bien un domaine que le virus aura fait émerger c’est bien celui de l’innovation. 99% des répondants s’accordent à dire qu’elle est devenue indispensable pour traiter les défis auxquels les entreprises sont confrontées. Ces défis identifiés en 2021 sont majoritairement : la digitalisation (55%), le télétravail (50%) et l’environnement (45%).  En ce qui concerne la nature de l’innovation les avis sont partagés puisque ceux qui estiment qu’ils auront à faire de l’innovation incrémentale, d’amélioration, sont à peine plus nombreux (53%) que ceux qui se préparent à de l’innovation disruptive ou de rupture (47%).
  • De l’innovation mais de l’innovation « responsable » A la question « pensez vous que la crise a accéléré l’innovation responsable », ils sont 63% à répondre positivement en donnant des arguments concrets qui convergent autour de la prise de conscience écologique, du télétravail même s’il reste à mieux organiser, et de l’humain. Ainsi 40 % ont ils déjà entamé une démarche « Raison d’être » dans leur entreprise venant illustrer ma dernière chronique « Covid , virus pour l’innovation responsable » (**).
  • Les soft skills indispensables pour piloter l’innovation
    A chaque étape du processus innovation correspondent des compétences spécifiques. Pour élaborer la stratégie c’est l’analyse qui prévaut. Pour l’idéation c’est la créativité suivie de l’originalité et du décentrage. Pour le développement de solutions c’est la prise de risque qui prime juste devant la persévérance. Et  pour le passage à l’action c’est l’agilité qui domine suivie de prise de décision, courage et collaboration. Ainsi le monde de l’innovation, règne des hard skills et de la technique, invite t il les soft skills à l’accompagner. Ce qui est nouveau.
  • Comment faire face à l’incertitude
    L’incertitude dans laquelle le Covid a plongé le monde est inhérente à l’innovation.  Les innovateurs sont rompus à la nécessité de travailler en environnement incertain et dans la dépendance des autres. Leur expérience les a amenés à estimer que les compétences pour gérer l’incertitude sont en priorité la capacité d’anticipation, suivie de l’imagination et de la gestion du stress.  Croire en sa chance fait aussi partie de ces compétences positives. Autant dire que l’intelligence émotionnelle est maintenant considérée comme essentielle.
  • Entrer dans son flow
    Pour innover il faut accéder à un état particulier d’inspiration positive qu’on appelle le flow. Pour plus de 65% un rituel particulier leur permet d’entrer facilement dans leur flow. Ces tips variés –entre méditation, mantra, ou méthode personnelle- feront l’objet d’un prochain article.  En revanche ils sont 85 % à reconnaître n’avoir pas de rituel pour favoriser le flow de leurs équipes. Le développement de l’intelligence collective est donc le prochain challenge révélé par l’enquête faisant écho à la tendance responsable de l’innovation.

> Voir l’enquête

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *