Confine-toi …je te dirai qui tu es ! grâce au MBTI

Le confinement se vit différemment selon les personnes. Evidemment les conditions matérielles influent beaucoup selon qu’on le vive entre les murs d’un appartement ou à l’air libre de la campagne. Mais il y a aussi une manière toute personnelle de le vivre en fonction de ses préférences de personnalité. Le MBTI avec son  fameux questionnaire diffusé avec succès à 40 millions d’exemplaires dans le monde, permet d’identifier une typologie des préférences selon la théorie de la personnalité de Jung.  Certifiée Niveau 2 et ayant animé des centaines d’entretien de debriefing et séminaires collectifs, je me suis amusée à l’utiliser  pour décoder les comportements en cette période de temps de confinement. Je l’ai utilisé pour prendre du recul, mieux comprendre certains agacements et frustrations, comprendre les autres  et désamorcer certaines situations caricaturales avec bienveillance et humour !

 

Confinement : distance sociale et intériorisation forcée

Le principe même du confinement met à l’épreuve le rapport au monde et aux autres, qui vient impacter différemment les personnes de préférences Extraversion et Introversion.

Pour les premiers, être confiné est une contrainte qui va les couper de leur source d’énergie préférée, le contact avec les autres. Pour les autres c’est au contraire une chance inouïe que de pouvoir se retrancher dans son monde intérieur, ne pas être obligé d’interagir , jouir du calme et du silence, s’adonner à une solitude devenue au nom de la protection sanitaire socialement « normale ».

Internet, l’antidote au poison de l’isolement, est vécu différemment aussi.

Les personnes de préférence Extraversion vont surfer d’un call à un apéro Zoom, en déambulant, parlant librement ou riant dans leur Smartphone tandis que les personnes de préférence Introversion vont entretenir leur relations avec quelques personnes choisies  par mail , Sms  ou en passant un appel discrètement, voire secrètement, au calme de l’endroit retiré où ils ont créé leur nid de confinement.

Présence débordante ou retrait trop marqué, c’est l’occasion pour chacun de gérer son propre curseur de distance sociale !

 

Télétravail : entre liberté et contraintes de temps

Le travail a cette fonction sociale de structurer le temps. Pour ceux qui sont au télétravail ou au chômage forcé, il leur faut puiser dans leurs ressources internes pour organiser leur temps chez eux, ce qui va se faire différemment selon les personnes qui ont une préférence pour le Jugement ou pour la Perception.

Les premiers vont vite décider de la manière d’organiser leurs journées, se donner des horaires, alterner plages de travail et de loisir, faire des menus pour la semaine et les listes de courses correspondantes. Les autres vont plutôt profiter de l’aubaine d’avoir un agenda plus vide pour se laisser aller à la liberté de l’absence de contraintes, faire les courses selon les envies et en dehors des listes, vivre selon les envies du moment.

Là encore c’est l’occasion pour chacun de gérer son rapport au contrôle et au lâcher prise tout en respectant les préférences de l’autre !

 

La Crise : une menace ou une opportunité de changement

Cette crise sanitaire qui devient la crise du Siècle est vécue  dans son analyse au présent et dans la perspective de ses conséquences de manière très différentes.

Les personnes de préférence Sensation décoderont avec force chiffres et faits la situation actuelle et son évolution court terme. Alors que les personnes de préférence Intuition vont  se référer aux exemples passés et envisager des perspectives d’avenir.

Cette posture sera renforcée par l’association Introversion-Sensation qui aura tendance à identifier les changements très courts terme donc plutôt associés à des pertes et des difficultés  tandis que les personnes Extraversion Intuition, verront se dessiner l’opportunité d’innovations et les bénéfices en terme de progrès à moyen voire long terme .

 

Cette crise  et le confinement sont comme un encouragement à travailler sur soi  comme le recommande Jung « Si tu ne vas pas vers ton ombre, ton ombre viendra à toi ! ».

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *