manager coach innovation transformation

Le manager coach de l’innovation et de la transformation

« Les seules connaissances qui puissent influencer le comportement d’un individu sont celles qu’il découvre par lui-même et qu’il s’approprie ». Carl Rogers en fait un principe de base dans son ouvrage sur le  développement personnel. Ainsi ni autorité ni formation ne peuvent permettre à un individu de se transformer ou d’innover; cela doit venir d’un élan (« le flow ») qui vient du fond de soi. Comment favoriser cet élan ? Par le coaching, un accompagnement méthodique que tout manager doit acquérir pour mener à bien ses objectifs en matière de transformation.

1ère étape: L’écoute empathique

Commencer par écouter… Mais pas n’importe comment. Par une écoute active, c’est à dire en rebondissant par des questions ouvertes, et en accueillant les propos avec bienveillance, c’est  dire sans jugement ni critique, mais avec congruence, en reflet de ce qu’est le manager. A l’issue de cette première étape un climat d’empathie doit permettre de passer à l’étape suivante en confiance.

2ème étape : Le feedback bienveillant

Le manager doit alors rebondir sur ce que son collaborateur a exprimé  et identifier dans ses réserves ou peurs la part objective et la part émotionnelle. Il joue ainsi l ‘effet miroir, grossissant, pour permettre au collaborateur d’en prendre conscience pour les dépasser. Tout problème devient alors une opportunité de changement.

manager coach innovation transformation

3ème étape :  La solution co-construite

Ensemble, ils vont alors chercher des idées pour venir à bout des résistances et passer à l’action. Pour cette étape la méthode de la CPS (Creative Problem Solving) est très indiquée ; elle permet de co-construire en suivant 4 étapes : clarifier le problème, trouver des idées, imaginer des solutions puis agir ;de ces 4 étapes on procède en utilisant une phase de divergence où la créativité a à chaque fois sa place et une phase de convergence pour décider des idées et solutions clés.

4ème étape : La puissance :permission et protection

Le coach donne à la fois la permission et la protection…c’est ce qui est attendu du collaborateur : je t’autorise à agir et ne n’inquiète pas je te soutiendrai en cas de problème.  « J’ai confiance en toi tu y arriveras » est ce que chacun a besoin d’entendre et ressentir pour passer à l’action. Le manager doit transformer son pouvoir, qu’il tire naturellement de son statut hiérarchique, en soutien à la puissance de ses collaborateurs, pour qu’ils passent à la mise en œuvre mentale et opérationnelle de la transformation.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *