"La métamorphose numérique" sous la direction de Francis Jutand

Vers une société de la connaissance et de la coopération

Je viens d’assister à Paris Tech  à la présentation du passionnant ouvrage « La Métamorphose numérique » ,ouvrage collectif du Think Tank « Futur Numérique », sous la direction de Francis Jutand ,directeur scientifique de l’Institut Mines-Télécom. L’intention,pour reprendre l’expression de Carine Dartiguepeyrou qui a coordonné les contributions, « n’est pas un livre sur la technologie mais sur l’homme ».

La métamorphose numérique

En effet derrière le terme de« métamorphose » ,inspiré à Francis Jutand par Goethe,se profile un changement de paradigme provoqué et rendu possible par la technologie mais qui modifie surtout profondément l’homme et les relations humaines.ces différentes révolutions économiques,sociétales ,cognitives et fonctionnelles sont autant de contributions spécialisées confiées à des experts de ces sujets mais experts également inspirés par le numérique : Serge Tisseron  psychiatre et psychanalyste auteur de « virtuel mon amour » sur l’évolution du cognitif,Pierre Musso ,philosophe titulaire de la chaire Modélisation des Imaginaires et Innovation et création,Christian Licoppe sociologue de la mobilité ,directeur du Département Sciences économiques et sociales de Telecom ParisTech,et pour ne pas tous les citer Jacques Marceau et Gilles Berhault…

Cette métamorphose y est décrite sous tous ses aspects et c’est ce qui rend le livre passionnant ,varié dans ses sujets et dans son style , avec de courtes contributions qu’on peut lire une à un , y réféchir, y revenir  et reprendre la suivante ou une autre qui nous intéresse plus au gré de nos envies et sujets de prédilection

« Le monde est en métamorphose et le numérique en est la cause ». L’introduction par Francis Jutand est absolument à lire in extenso car en quelques pages il nous fait  parcourir la transformation de l’humanité jusqu’à aujourd’hui ,de manière simple ,lisible et logique. 

« La 1ère métamorphose est à la source du phénomène d’hominisation » avec l’étape de chasse et de la cueillette ,la création des tribus ,de groupes qui ont donné lieu à des affrontements des alliances et au début de l’artisanat,de l’art et probablement du questionnement philosophique.

« La 2ème métamorphose est celle de la création et de l’Etat et de la société » qui intervient avec la maitrise de l’agriculture et de l’élevage,du passage du préhistorique à l’historique.

« La 3ème métamorphose correspond à la révolution industrielle « avec la transformation motrice de l’énergie et l’apparition des phénoménes de consommation,des médias et des services,du high tech et des finances.

« La 4ème métamorphose est celle du numérique » ..de  » l’homme sujet et individu « .

C’est cette fois dans la maitrise des sciences physiques, des technologies microscopiques et des sciences de l’information que la transformation a pris sa source .

Et pour qualifier les 3 sphères du numériques ,3 néologismes évocateurs sont proposés:

-l' »ubisphère » ou sphère de la communication

-la « cybersphère » ou sphère de l’information

-la « noosphère » ou sphère de la connaissance

Autant de concepts nouveaux ,en rupture, qui permettent d’appréhender combien dans cette révolution qui est en marche ,pour citer Pierre Musso « le numérique joue un rôle d’amplificateur ».

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *