Optimisation de la relation Innovation et Marketing

Pour la derniére séance du Club des Directeurs de l’Innovation ,Marc Giget a invité l’Adetem,Club des Directeurs Marketing des Grandes Enteprises , pour un interclub sur le théme croisé « optimisation de la relation Innovation et Marketing ».

Dans le lieu décalé des Voûtes aux  Frigos de  Bercy a eu lieu le 27 juin 2012 cet interclub coprésidé par Marc Giget (à droite),Jean-Paul Aimetti(au centre) et co-animé avec Jean Prévost ,conseil en innovation de la présidence Casino.

photo_M_GigetJP_Aimetti_J_prevost

Au cours de cette séance les différents orateurs ont analysé les raisons de succés et d’échec d’innovations au travers d’une critique objective et positive  mettant en évidence les leviers de réussite.

Pour David Garbous ,directeur marketing Lesieur ,et élu Homme Marketing 2012 pour le succès de l’huile à la Fleur de Colza,le moindre des détails a été une lutte de chaque instant pour garder la congruence autour du marketing de »l’engagement’:bouteille verte,filiére de 500 agriculteurs,sélections d’agriculeurs pour l’illustration photo de la bouteille…pour dépasser les réflexes habituels et veiller à ce que le concept ne soit pas dénaturé.

Gille Colas des Francs a témoigné sur l’importance du sponsoring au plus haut niveau comme c’est le cas chez Michelin et des risques également car il est plus difficile d’apporter critique à de tels  projets.

Jean Prévost ,ex directeur de ‘Innovation Casino,évouait le juste timing comme source de réussite pour les innovations avec l’exemple du Wonderbra ,qui a connu des échecs de commercialisation quand encore trop associés à de la corsetterie et qui s’est révélé être un succés quelques années plus tard!

Gardons pour la fin le bon mot de Jean Prévost qui a une répartition des rôles  assez pragmatique: »la réflexion au marketing,la flexion à l’innovation et le réflexe aux commerciaux »…une maniére imagée d’u interfaçage complémentaire et nécessaire pour la réussite des projets d’innovation.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *