Connaissez-vous le métier de socio-esthéticienne?

L’idée de la dignité par la beauté….et avec leCODES (Cours d’esthétique à option humanitaire et sociale) de Tours , les esthéticiennes peuvent devenir socio-esthéticiennes c’est-à-dire  apprennent à appliquer crémes et vernis à des femmes fragiles,anorexiques ,SDF,incarcérées ou atteintes de cancer.

Marie-Claire de septembre consacre un magnifique reportage sur la socio-esthétique avec des portraits de femme qui voient leur quotidien de détresse embelli par un soin,leur sensation de vitalité revenue avec un massage,la paleur d’un visage malade rehaussé par un maquillage gai… »Avec Laurence ,je me revois comme j’étais avant.

L’époque où je me maquillais pour aller travailler.On oublie ces gestes ,vous savez. » Héléne ancienne informaticienne devenue sans emploi et SDF trouve un réconfort la force de lutter au travers de ces soins,ces ateliers détente, qui lui rappellent son passé et la raméne à une réalité plus douce.

Cette démarche fait surtout l’objet de mécénat…c’est le cas de L’Oréal qui par sa fondation s’implique dans le CODES et essaime des professionnelles diplomées pour prendre soin et embellir les malades en cancérologie,les ados de la maison de Solenn,les demandeurs d’emploi à Clichy,les femmes SDF à laMaison des femmes…

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *