"Ce n’est pas une crise ,c’est un changement de monde"par Michel Serres

Pour aborder la nouvelle année 2013  ,je vous propose ma fiche de lecture du dernier livre de  Michel Serres.Il nous y fait partager  ses réflexions au travers d’un ouvrage court (84pages) mais incisif ,bien dans son style , « Petite Poucette ».Homme de progrès et optimiste impénitent ,le philosophe qui partage son temps entre la France et les Etats Unis ,observe les changements sur tous les continents et conclut que l’avenir appartient à « Petite Poucette » qui est sur le point de prendre les commandes .

Pourquoi Poucette? en lien avec le « digital »(digit en latin signifie « doigt ») en référence à son usage du téléphone et de l’ordinateur…elle est née dans les années 80 ,elle a la trentaine aujourd’hui .Elle vit Dans l’ordinateur ,pour elle ce n’est pas un outil mais il fait partie de sa vie…

L’analyse de la période est à l’inquiétude …de multiples crises apparaissent en temps (financière,de la connaissance,de l’information, sociétale..),ce qui fait penser à un moment de grand changement.Pour Michel Serres la période que nous vivons s’apparente vraiment aux 2 autres révolutions de l’Humanité ,bien décrites dans l’ouvrage: la 1ère quand on est passé du stade oral au stade écrit et la 2ème quand on est passé du stade imprimé au stade numérique.

Maintenant avec la 3ème révolution on passe du stade imprimé au stade numérique .Pour chacune de ces révolutions les mêmes inquiétudes ont émergé: Socrate chantre de l’oral   craignait pour la pensée avec l’arrivée de l’écrit,l’arrivée de l’imprimerie a fait surgir les inquiétudes sur la massification de la connaissance …

« Imaginons notre nouveau monde avec ses 3,75 milliards de personnes qui ont un portable avec Internet .Cela est vertigineux .Il y a tout à reconstruire »:un nouvel ordre,de nouvelles institutions,une nouvelle université…une nouvelle démocratie. »Avec le numérique ,on peut imaginer un vote en temps réel à des échelles géographiques immenses.Regardez le printemps arabe et le rôle que les nouvelles technologies ont joué …et ce n’est pas fini ».

Une part de la crise d’aujourd’hui vient aussi de cela,de la coexistence actuelle de 2 types d’humains ..Petite Poucette et ceux de l’ancien monde … »son temps à elle arrive ».

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *